Comment assurer les biens de son entreprise ?

Le monde des entreprises n’est pas de tout repos. Les entreprises, dans l’exploitation de leurs activités, peuvent être exposées à très grande diversité de risques : incendies, vol, dégâts matériaux, sinistres etc…Pour assurer les biens de l’entreprise, les dirigeants peuvent souscrire à une assurance. Par ailleurs, cette souscription devient obligatoire dès lors que l’entreprise emploie un certain nombre de salariés. Mais comment assurer les biens de l’entreprise à leur juste valeur ?

Faire une bonne valorisation pour assurer les biens à leur juste valeur

assurer-les-biens.jpg

Avant d’assurer les biens de l’entreprise, il faudrait déjà connaitre la valeur de ces biens. L’évaluation de la valeur des biens est la première étape pour assurer les biens de l’entreprise, car elle permettra de déterminer le montant approximatif de l’indemnité que versera l’assureur à la suite d’un sinistre. Plus unbien est évalué à sa juste valeur, plus l’entreprise percevraune plus grande indemnité. Si les valeurs déclarées sont trop basses, l’assureur sera obligé de réduire le montant de l’indemnité au moment du sinistre, après avoir évalué les valeurs réelles des biens ayant subi des altérations et détériorations après le sinistre.
Ces biens de l’entreprise vont généralement être classifiés en trois grandes catégories : les immobilisations (à l’exemple des bâtiments, des matériels etc…), les marchandises (les produits de l’entreprise si celle-ci est commerciale) et la main d’œuvre (les ressources humaines).
La deuxième étape pour assurer les biens de l’entreprise est de choisir le type d’assurance adéquat selon les risques potentiels. En effet, les incidents couverts par l’assureur sont nombreux et le coût de l’assurance varie en fonction du type d’incidents couverts.

Couvrir les frais et pertes en cas de problème comme incendie, explosion ou dégât des eaux

degat-des-eaux.jpg

Pour assurer les biens de l’entreprise, les dirigeants devront absolument passer par une société d’assurance. Si jamais un sinistre comme un incendie, une explosion ou des dégâts des eaux survient, l’entreprise sera assurée en fonction du contrat d’assurance signé par les dirigeants, stipulant l’évènement couvert et la manière dont celui-ci est arrivé.
Les frais et pertes dans le cas d’un incendie, d’une explosion ou de dégâts des eaux seront couverts par la garantie.